Sélectionner une page

Communiqué de presse de Elisabeth LOUVEL,
Déléguée Départementale du Finistère

Pour la CGT , les étrangers avant nos ouvriers !

Alors que la France traverse une crise sanitaire majeure avec de terribles drames économiques
et sociaux qui touchent de plein fouet les travailleurs français, la CGT organise, comme si de
rien était, un rassemblement à Morlaix pour réclamer la régularisation des immigrés clandestins.
On sait depuis longtemps la CGT en perte de vitesse, reniant ses idéaux fondateurs, avec des
cadres plus soucieux de conserver leurs privilèges que de défendre les droits des salariés. Mais
dans son dernier combat pour exister la voilà qui se focalise sur l’arrivée de toujours plus
d’immigrés dans le pays et sur la préférence étrangère. Exit l’anticapitalisme, l’antiracisme est
plus tendance !
Accompagnée de la gauche et de l’extrême gauche immigrationnistes, la voilà qui exige les
droits et les largesses d’un Pays pour tous ceux qui n’ont aucun droit d’y être !
Ces leçons de morale humanitaristes masquent en réalité une démission profonde et acte
surtout sa trahison des ouvriers français gravement menacés par la concurrence à bas prix
venue d’ailleurs. Cela est encore plus scandaleux en cette période où ses priorités devraient
être la défense et la protection accrues de ses concitoyens.
Le Rassemblement National rappelle que c’est sur le dos de la classe ouvrière que l’afflux
d’immigrés pèse et participe aussi au fort taux de chômage et de pauvreté que nous
connaissons aujourd’hui. Protéger les travailleurs français de cette folie migratoire et des
dérives syndicalistes en tout genre fait partie des enjeux majeurs que nous porterons lors des
prochaines élections locales et nationales.
Les nôtres avant les autres !